Qui sommes nous – Notre élevage amateur

Permettez-moi de me présenter : mon nom est Renée Lanser-Weissbach. D'origine allemande, mais vivant depuis toujours à l'étranger, mes occupations professionnelles ont été la gestion de crise, la consultance de gestion et ce que les anglo-saxons appellent le executive coaching. Depuis 2008, maintenant je suis devenue casanière et j’en profite pleinement en partageant mes loisirs avec nos chats et chatons.

 

 

Depuis mars 2006, je vis heureuse avec mon mari Pieter et nos chats dans l'idyllique bourgade de Vlijmen, à côté de 's Hertogenbosch aux Pays-Bas.

Après la vie de nomade de la fin des années quatre-vingt et des années nonante en compagnie de deux charmants mâles norvégiens castrés, une sédentarisation à Bruxelles me permît de me lancer dans le lancement d'un élevage amateur de Norvégiens.

Ma décision de commencer un élevage amateur de norvégiens, était basée sur trois axes décisionnels qui sont d'ailleurs toujours inchangés :
•    L’envie de contribuer à la reconnaissance et au développement de la race en Belgique où ce chat du grand nord était totalement méconnu. Aujourd'hui quelques élevages s'y sont créés et la race connaît de plus en plus d'adeptes belges.
•    La volonté de contribuer à la recherche de l'amélioration constante de la race mais aussi à la conservation des anciennes lignées, par une sélection des lignées très rigoureuse
•    et le plaisir - tout égoïste- de profiter de la vue et de la compagnie de ces compagnons au look si sauvage.

 

Le but est donc d'élever des norvégiens de grande taille, à la charpente solide et au caractère très équilibré.
La tête bien triangulaire au profil droit et menton fort, aux grandes oreilles à plumets et aux yeux expressifs en amande ne doit permettre aucune confusion avec le cousin d'Amérique.
Une bonne texture de poil au sous-poils laineux et aux poils de jarre drus ainsi que les traditionnels collerette et knickers bien développés, doivent compléter la panoplie du norvégien au look sauvage. Mais à côté de toutes ces caractéristiques physiques, il importe d'élever des Norvégiens avec ce petit plus, ce charisme auquel on ne peut se soustraire et au tempérament joueur et équilibré tout à la fois.
Si les origines et les mariages intelligents ont toute leur importance, un départ sain dans la vie est au moins tout autant.

C'est pourquoi tous les Norvégiens de notre élevage sont testés régulièrement PKD,CIN, HCM ainsi que Felv-fiv. Tous les résultats sont négatifs. Le test génétique de dépistage de la GSD IV aussi a révélé que tous nos chats (et donc par extension leurs chatons) en sont indemnes.
Comme il n’existe (pas encore) de test génétique pour les maladies telles que PKD, CIN ou HCM, nous nous tenons au schéma de tests suivant :

-    chacun de nos chats qui est  participe à notre plan d’élevage est testé par les meilleurs spécialistes avant de reproduire pour la première fois
-    ensuite ils seront re-testés régulièrement tous les deux ans jusqu’à l’âge de sept ans minimum et encore une dernière fois au moment de prendre leur pension.

Par ailleurs, nous consacrons à chaque chaton toute notre attention et beaucoup d'affection afin de garantir qu'il devienne le compagnon enjoué, cajoleur et équilibré, qui pendant de longues années apportera le bonheur dans son nouveau foyer.
Il va de soi que vaccinations, vermifugages réguliers et surveillance vétérinaire ainsi qu'une alimentation de première qualité sont autant de garanties pour des chatons équilibrés et en bonne santé.

Read 2705 times
Rate this item
(2 votes)
Last modified on mardi, 25 septembre 2012 10:47